Live :
KAOPHONIC TRIBU


Pour la sortie de leur 4ème album « Métamorphose », Kaophonic Tribu entreprend une tournée. Groupe de scène par excellence, ce concert nous réserve de belles surprises !!

A fleur de peau, encore et toujours plus imprévisible, la force de frappe de KAO est toujours présente en 2009!!! Groupe de scène par excellence, Kaophonic Tribu, tient en grande partie sa réputation de ses prestations « live » dantesques ! Plus de 500 dates à travers la France et l’Europe auront contribué à faire de Kao un groupe incontournable de la scène française. Transe Tribale pour certains, Afro-Transe, Electro-World, ou encore Rock, pour d’autres,… peu importe les qualificatifs, la musique de Kaophonic Tribu est universelle et puise ses influences au gré de ses envies… Qu’elles soient tribales, traditionnelles ou contemporaines, les influences ne sont que des influences, Kao se les réapproprient pour créer un assemblage musical personnel, inédit et fondamentalement novateur ! Didgeridoo, basse, chants envoûtants associés au djembé, dooms et autre batterie sont les principaux artifices de cette effervescence sonore aux arrangements résolument modernes. Regroupé en collectif autour d’un nouveau concept et d’un nouveau line-up (5 musiciens, Salif, Judith, Mic, Manu et Cristophe), Kaophonic Tribu invite son public sur d’autres territoires et l’accompagne dans un voyage ou le temps n’aurait plus d’emprise…

“Passé maître dans l’art de restituer l’atmosphère envoûtante de l’univers originel sur scène, Kaophonic Tribu, avec ce 4ème opus, réussit cette fois le formidable exploit d’apprivoiser le rythme primitif sans pour autant le mater ni le formater, composant un album qui n’a rien eu à céder !
Accompagné de deux nouveaux membres venus enrichir la force de frappe de la Tribu - dont le très « pulsatile » Salif Sanon , un des meilleurs percussionniste du Burkina - Kaophonic Tribu prend un nouveau souffle qui balaie les a priori, attise violemment l’imaginaire et exalte sans limite toute l’ivresse d’un monde livré aux sens.
Impossible d’écouter le lancinant martèlement des percus, la vibrante plainte du didgeridoo, l’émotivité des chants ni le vrombissement de la surprenante basse, mi-piano, mi-percu, sans se sentir immédiatement projeté de sa chambre ou de sa voiture sur une route initiatique où sorcellerie rime avec poésie, évasion avec méditation. Dans cet univers musical atemporel tissé par le mélange des influences «rock-transe-ethnique » et l’improbable combinaison d’instruments africains, australiens et européens, l’expédition singulière est elle aussi peuplée de rencontres binaires, bipolaires. En un mot, mystique - mi-raison…
Un album réussit, qui sait enfin tout de l’équilibre pour mieux nous faire basculer.”
“Journaliste: Laurence DENES”