Elle est à l’honneur en 2006 avec la sortie de son premier album de songwriter « DERMAPHRODITE » et les INROCKUPTIBLES la classent dans les 10 extravagantes du moment, n’hésitant pas à la mettre dans la lignée des Emilie Simon ou encore de Camille.
D’autres rédacteurs lui prêteront des cousinages avec Elysian Fields, Wax Taylor, The Mortal Coil, ou encore Marianne Faithfull.

En 2009, à l’occasion de la sortie de son deuxième opus « B-SIDE Life » qui  rencontre à nouveau un très fort succès d’estime auprès des medias, elle monte son groupe de scène qui sera électro-acoustique.  Elle dévoile une facette plus libre, plus instrumentée et se lance avec douceur et frénésie sur les planches.
Sa musique sur scène est inventive et inclassable, mêlant sur fond de pop, le sombre du blues, la force du rock, la mélancolie du folk et l’intensité planante du trip hop.

Elle emballe la planète pop, électronisée sur disque, mais magnifiquement acoustique sur scène, avec piano, glockenspiel, violoncelle, basse, batterie, guitares, trompette et plein d’autres instruments qui se révèlent tout au long du set.

EN 2010, elle collabore à des projets annexes, compose de  nouveaux titres à la fois pour la scène et pour un nouvel album qui sortira début 2011.
Elle nous présentera quelques titres en avant-première au théâtre de la Reine Blanche. Elle nous réserve également deux autres surprises : Vont la rejoindre sur scène un ensemble de cordes du conservatoire d’Ivry sur Seine qui travaille sur 2 titres de son répertoire dès la rentrée de septembre, et Maud Lübeck, une artiste en plein épanouissement !