Ces variations tsiganes autour des Quatre Saisons sonnent comme une révolution envers les interprétations aseptisées :
ici, la musique vit à travers les musiciens. Liviu Badiu sourit, glisse des oeillades complices à son deuxième violon, ferme les yeux à l’écoute d’un son qui le touche, rajoute des notes d’humour…

Il mène la musique classique sur les voies de traverse slaves, donnant ainsi naissance à des rugosités expressives, à des rythmes syncopés et plein d’insolence, à des moments de pure magie qui suscitent l’émerveillement.

 Un récital coloré et extraverti donc, pour ces Quatre Saisons aux saveurs inédites. Une volonté de renouveau justifiée par un talent réel et une solide culture musicale, et par un enthousiasme sincère et communicatif : une étourdissante alchimie !

 C’est le très talentueux violoniste roumain Liviu Badiu qui en assure la direction artistique. Virtuose classique, musicien tsigane, compositeur, comédien, il appartient à cette catégorie de musiciens rares dont la force en tant qu’interprète s’appuie à la fois sur une solide formation classique et sur ses expériences d’improvisateur.

 
Artistes

Liviu Badiu : premier violon

Marcin Broniewski : violon

Clémence Matthey : violoncelle

Jérôme Capitan : alto

« Le concertiste roumain Liviu Badiu a posé, du bout de son archet, des couleurs éblouissantes sur la célèbre oeuvre d’Antonio Vivaldi… » L’Est Republicain

 

«…Ces variations tsiganes des Quatre Saisons sont lumineuses. Le plaisir de jouer était évident, hors des conventions des concerts classiques, ce fut un pur moment de bonheur pour le public venu en nombre. » Midi Libre

 

«… Liviu Badiu entraîne ses musiciens et complices virtuoses dans un exercice subtil, oscillant entre grande musique classique et improvisation tsiganes géniales… On est admiratif de la virtuosité et du panache des solistes, mais aussi de la cohésion du quatuor, qui avec quelques pages de repères, travaille avec brio à l’improvisation et au chorus… » La Provence