Virginie Seghers nous révèle, comme auteur-compositeur-interprète, ses nouvelles chansons, alors que son second disque vient de sortir chez Saravah.
Entourée de Dominique Cravic (guitare), Hervé Legeay (guitare manouche) et Xavier Lugué (contrebasse), Grégory Veux (piano) et Bertrand Auger (clarinette), elle dit que ses chansons naissent « par hasard et par amour, d’on ne sait où, d’un cri enfoui comme un murmure ». Du hasard, il y en a peu : petite, elle saute sur les genoux de Léo Ferré, Guy Béart, Paco Ibañez, Juliette Gréco, Catherine Sauvage, Louis Aragon… qui fréquentent la maison de Montparnasse où elle grandit. Rien d’étonnant lorsqu’on est fille de l’éditeur des poètes du monde entier : Pierre Seghers. De l’amour, il y en a beaucoup : « le Yin et le Yang » est le titre de son nouvel album.


www.virginiesegherschante.com