Elle met au point un répertoire de standards et se produit dans les clubs parisiens. Inspirée par les grands du Jazz que son père Jean Constantin ne cesse de lui faire découvrir, elle met au point un répertoire de standards et se produit dans les clubs parisiens. Remarquée par Laurent Voulzy elle collabore avec lui avant de quitter Paris pour Londres où elle mêne sa carrière en collaboration avec le pianiste Brendan Walsh. Elle vient récemment d'enregistrer un album de Jazz The Bumpy road to Love où François (son frère) joue batterie et percussions, entourée de tops musiciens anglais