Deux ans après "L’équilibre instable" (album double platine), "Les carnets de la vigie" est le nouvel épisode des aventures harmoniques d’un artiste unique et singulier. Si, dès les premières notes, on reconnaît la patte de Stanislas, ces envolées au classicisme lyrique, cette voix de tête angélique et vertigineuse, il y a quelque chose de changé dans ces chansons aériennes aux flux mélodiques ourlés de cordes agiles. Comme un sentiment nouveau, une cadence inédite, une envie différente. Comme si le poète funambule du "Manège" et l’amant romantique de "La débâcle des sentiments" approchaient enfin de l'équilibre. Toujours sur le fil, mais sans plus osciller au gré du vent, avec la hardiesse d’un acrobate qui aurait désormais trouvé ses repères, ses points d’appui. A la fois chanteur, compositeur, auteur, arrangeur, chef d’orchestre et pédagogue, Stanislas est un artiste capable de briser la routine, d’embrasser tous les genres avec un égal bonheur et surtout de faire partager pleinement ses émotions.

stanislasmusic.artistes.universalmusic.fr