Il y a de la sueur et du sang dans cette voix qui tour à tour se fait caresse ou agression, suivant qu'elle choisit d'apaiser nos passions ou au contraire d'y semer le trouble. Les mots coulent de sa bouche comme dans une conversation, comme s'il s'adressait individuellement à chacun de nous. Ils sont détachés, appuyés, disséqués syllabe après syllabe, articulés lentement et soigneusement de manière à ce que personne ne puisse plus ignorer leur portée.

 

Transmission et poésie que l’on retrouvera dans le prochain album de Souleymane "LittORAL". Il a commencé à faire parler de lui avant sa sortie par le biais du morceau "Danser sous la Tempête" sur lequel Bertrand Cantat prête sa voix et les musiciens du groupe "Noir Desir" leur musique. Et sur scène, 2011 est vraiment une nouvelle page qui s'écrit. Avec le spectacle "Souleymane & the Moody Melodyz", un grand pas vient d'être fait dans l'art de ce magicien qui jongle littéralement avec les mots.

 

www.myspace.com/souleymanediamanka

Erreur dans le chargement de la video, verifier l'URL http://www.youtube.com/watch?v=mq_1QnemAWc
Erreur dans le chargement de la video, verifier l'URL http://www.youtube.com/watch?v=-BRL5gkKX_Q