SON LIBRE # 1

 

Chaque 3e lundi du mois, à l'invitation d'Alexandre AUTHELAIN et Cyril HERNANDEZ, SON LIBRE propose des rencontres inédites entre artistes issus d'univers différents (musiques actuelles et improvisées, vidéo, danse, nouvelles technologies, photos, textes pop'étiques et poé'li'tiques). Basées sur des projets artistiques engagés dans un travail à long terme, ces soirées entendent favoriser la mixité, tant sur scène que dans le public, elles mettront en partage le plaisir de la création, en permettant à des artistes émergents d'investir l'espace de la Java à leur guise. 

 

Cette première édition sera l'occasion d'assister aux cascades inattendues de:


- DEBORAH WALKER et JEAN BORDÉ

« Deborah Walker ne se contente pas de jouer du violoncelle, elle joue avec lui. Cordes pincées, archet explorant toutes les parties de l'instrument, sons mélodieux, improvisés… qui, tour à tour, surprennent, émeuvent, créent une atmosphère particulière.» (Nathalie Leblanc)

L'attirance de Jean Bordé pour l'abstraction et l'exploration des timbres qu'offre l'archet, l'amène vers un travail axé sur l'improvisation sous toutes ses formes. Il joue avec Dan Warburton, Didier Lasserre, Jean-Sébastien Mariage, Bertrand Denzler, Marc Baron, Edward Perraud…

 

- IXO (Alexandre Authelain, Elise Dabrowski, Emiliano Turi) + DGIZ + AYMERIC AVICE

« IXO est un trio d’improvisateurs à propos desquels courent beaucoup de bruits. On dit qu’ils ont découvert Coltrane, Hendrix et Ligeti au même moment, et qu’ils ont tout mélangé en regardant un épisode de Star Trek où Ornette Coleman et les Sex Pistols apparaissaient comme figurants. Certains prétendent que ce sont des enfants de la balle qui auraient longtemps exercé la profession de clown au sein du cirque Klezmer, avant cette fameuse rencontre avec le No Smoking Orchestra d’Emir Kusturica, au cours d’une tournée en ex-Yougoslavie : ils auraient alors réalisé qu’il était beaucoup plus drôle d’exercer la profession de musicien... » (Jocelyn Bonnerave)

«Pour Dgiz, slameur ''Dent dure et prose dure'', qui manie cette forme de poésie chantée-parlée-improvisée avec une délectable célérité : impossible de slamer sans partager. L’important à ses yeux est la rencontre, la vraie, celle qui donne envie de partager un monde, d’explorer ensemble de petites choses de la vie, de les dire avec énergie, de les écrire avec poésie. » (S.C. ; Supplément sur les Rencontres de la Villette Hors les Murs)

Trompettiste armé de quelques outils électriques Aymeric Avice reconnaît l’héritage du jazz,  pour mieux renouveler ce dernier d’audaces punk, trash, de fanfares… Il reconnaît volontiers l’influence de Don Cherry, Miles, Freddy Hubbard, Chet Baker, Tom Harrell, Meshuggah… Il a joué avec André Minvielle, Magma, Steve Mac Craven, Wayne Dockery, Rasul Siddik, Sunny Murray, Charlie Haden. 


www.myspace.com/lellodeb

www.myspace.com/jeanborde

www.myspace.com/ixomusic

www.myspace.com/dgizhors

www.myspace.com/aymericavice