SEVILLE 82 télé ciné concert avec RED, TESSIER et MARINESCU

 

« Aucun film au monde, aucune pièce ne saurait transmettre autant de courants contradictoires, autant d'émotions que la demi-finale perdue de Séville. » Michel Platini, grand philosophe de son état.
Le magasine So Foot nous a permis de comprendre depuis plusieurs années que culture rock et foot peuvent faire bon ménage et a réhabilité dans nos esprits la puissance lyrique et dramatiquement humaine (et parfois comique) de ce sport. Ce match mythique entre la France et l'Allemagne pourrait être une illustration parfaite d'un cours de philosophie sur l'injustice de la vie. Que l'on se rassure cependant Ribéry est là pour nous rappeler à l'ordre en racontant des âneries face caméra en claquettes/chaussettes. Concentrons-nous sur le ciné-télé-concert de ce trio entre pop-rock et suspens footballistique de ce trio qui rappelle à notre mauvais souvenir que les poteaux peuvent être carrés, la victoire appartenir aux méchants et le réalisme pragmatique être la vertu des Allemands.