Pourquoi voter ?

 

L’abstention a brillé lors des élections cantonales, en mars dernier. Les sénatoriales ne passionnent personne et le moins qu’on puisse dire est que les premiers chapitres de la campagne présidentielle, de scandales en coups bas n’incitent personne à aller jusqu’au bout du livre : qui peut encore s’intéresse à la politique, ou plutôt à la Politique, avec un grand « P » ?


Les medias peut-être, en mal de croissance. Les sondeurs sans doute, partis pour une année de pleine activité. Les experts et les analystes, les politologues et les « sachants », aux oracles plus que jamais consultés. Alors que de constats désabusés en incantations, on en appelle à la réforme d’états devenus impuissants conduits par des chefs décrédibilisés. Quand les G8, G20, GXXX accouchent de souris, de Bruxelles à la bourse de Hong Kong, en passant par Washington, quelle réalité cache le pouvoir du Président de la République française ? N’est-il pas trop tard pour réconcilier les citoyens et les dirigeants ?

 

Une certaine idée de la démocratie est en cause. Satisfaire le plus grand nombre en respectant l’ensemble de la société tient-il de la gageure ? Quand les modèles de la démocratie représentative se télescopent avec les formes numériques contemporaines de la démocratie participative. Quand des »indignados » ne rêvent plus de se faire entendre ou quand dans d’autres parties du monde des « anonymous » se battent contre les dérives dynastiques. Les préférences collectives animent-elles encore quiconque ? Qui débat encore d’un projet, d’un cap, quand l’impatience des hommes et les rythmes électoraux annulent le temps de l’histoire et les espoirs de l’humanité.


Alors, pourquoi voter ? Quand les choix qu’on nous offre ne peuvent soulever un quelconque espoir.


Quels nouveaux visages de la Démocratie pourraient donner envie aux citoyens de reprendre le chemin des urnes ?


Voilà les questions que nous aborderons au Lonzac, le 10 septembre prochain durant une journée de réflexion et de débat ouverte à tous! Nous vous attendons nombreux à la salle Polyvalente du Lonzac!

 
11.09.2011 / CARBONEL ANNE a dit :

Les Français voteront pour le candidat en qui ils ont confiance,celui qui aura le courage de leur dire la vérité ........qu'ils connaissent déjà! Comment demander aux électeurs d'aller voter pour des femmes et des hommes qui les considèrent comme des ignares!........et qui, depuis des décennies n'écoutent plus la base.Les politiques devraient recruter leurs conseillers parmi des gens crédibles,des gens qui vivent la VRAIE vie .

 
30.08.2011 / vialle a dit :

Je comprend monsieur Charasse qui est contre le vote blanc comptabilisé ,puisqu'il serait peut-etre mis au placard par un mode de scrutin défavorable aux profiteurs de gauche et de droite, vus et revus ,toujours les mêmes têtes qui aux moments des elections ,ont toujours les solutions pour se faire élire.La Démocratie , c'est aussi de pouvoir voter blanc si aucun des candidats qu'on vous impose ne vous convient ,et que ce choix soit COMPTABILISE dans les suffrages exprimés . = moins de gens a la pêche et moins de voix de mécontents pour les èxtrèmes .

 
20.08.2011 / Paturaud a dit :

Il me paraît important que chaque citoyen puisse donner son avis sur les orientations politiques et économiques, ainsi que sur les grandes orientations suivies par ceux qui nous gouvernent. Chaque vote, aussi insignifiant qu'il soit, perdu dans des millions d'autres, est semblable à la goutte d'eau, qui peut, avec les autres, creuser des falaises...

Pourquoi voter?

> Publier le commentaire