PARISJUANA

PARISJUANA est un crew de dj féminin qui depuis ses débuts marque les esprits par le métissage de ses soirées. NUGEN pour le rock, la house progressive, ou pour un set house electro pumping. , une graphiste/dj qui connaît aussi bien la hard techno, la techno ou le break beat pour un set explosif évoluant entre ces trois styles et  et ses mix drum’n bass à la fois sensuels et énergiques. L’ouverture musicale est le fer de lance de ce projet qui depuis 10 ans  propose des soirées undergrounds aux 4 coins du monde : de Bogota à Genève en passant par Istanbul et Paris !

NUGEN (parisjuana/ electro,house)
NUGEN a commencé son ascension sur Imago Gramophone Records, le label de Chab, avec Intima aussitôt plébiscité par Anthony Pappa, DJ Nukem, Greg Benz. Les productions suivantes, “Emotion” remixé par Chris Cargo et “Braaj” remixé par Lemon8, ont eu un succès considérable et ont permis de voir apparaître Nûgen dans beaucoup de massive charts. A ce stade, ses productions sont jouées par de grands noms comme Digweed, Sasha, Kleinenberg, Satoshie Tomiie, Saeed&Palash, Cass. En France, elle signe Belief avec le jeune label Buena Onda records.
Elle sort en début d’année 2003 les deux titres très attendus “deliverance” et “I don’t mind” sur le label Cyber records (Hollande). Nouveau titre sur Release records – Darksides – qui sortira sur la compilation de Perfecto records – Great Walls – mixé par Paul Oakenfold. Première collaboration explosive avec Archer. Puis le début d’une ère avec des influences pop/rock, plus mélodique avec des sorties sur Sog Records et Lööq Records en collaboration avec Archer sous le nom de Superstars… Largement soutenu par Satoshi Tomiie et Nick Warren, leur remix de Glamour to Kill – Is In Your Eyes sort de la norme, et symbolise pleinement le départ du nouveau duo.

*****

 (parisjuana/ electro, break beat)
Depuis 96  est un exemple d’intégrité et d’activisme musical .Elle débute par des mixes énergiques en free-parties. Par la suite elle se distingue dans les soirées Yazuka, et rejoint le crew féminin Parisjuana avec , Laura Palmer et Nuggen. devient résidente aux soirées Automatik, accompagnant Dave Clarke, Fumiya Tanaka, ou Luke Slater. Suivent de nombreuses dates en hexagone et à l’étranger. En 2002 sort ‘Composite’, son premier maxi avec dj Fla sur Chronobrain. Résidente de charme et de qualité aux soirées Parisjuana, elle joue régulièrement au Nouveau Casino, Glazart, au Rex, et Batofar (partageant l’affiche avec Krafty Kuts, Stanton Warriors…). Au fil des ans  a su affiner son style, enrichir son panel musical et ses influences, évoluant progressivement vers le Break Beat ; ses sets purs, efficaces et sans concession, oscillent entre techno, électro et Break Beat.

www.myspace.com/dna_june

*****


 fait aujourd’hui partie des piliers de la scène drum’n bass française. Voici enfin une personnalité qui a su amener une fraîcheur nouvelle grâce à des sets teintés de soul jazz, break beat, techno, sonorites brazil ou liquid funk, auquels elle a su apporter un groove ravageur et rafraichissant pour tous nouveaux adeptes…

www.myspace.com/missficel

*****

CORINNE K (Screaming Loulous, FR)

Galeriste le jour, Dj la nuit, Corinne K. a débuté ses activités nocturnes dans un squat lors des soirées organisées par le collectif d’artistes InFact. Depuis la fermeture du lieu, elle enchaîne mixes et résidences dans des endroits aussi divers que l’OPA, la Maizon, le Rex, le Glaz’Art, la Loco, le Bar Three, le DeLaVille Café… Trois ans de Dinner in the Mix hebdomadaires avec son collectif de Djs, les Screaming Loulous, ont contribué à  faire des nuits du Carreau du Temple un des évènements les plus décalés et chaleureux de la capitale. Nouvelle fermeture, nouveaux horizons, Corinne K. est aujourd’hui résidente des soirées Landscape et Lola Pitch où elle distille ses mixes éclectiques et électriques, composés de sons old school de Chicago et de Detroit, freaky et hip-house, deep techno… avec un seul mot d’ordre : du Groove et encore du Groove!

http://www.myspace.com/corinnekdj