LE PROPOS :
A travers un personnage généreux et haut en couleur, Souria ADELE témoigne avec humour de la vie d’une femme noire en France, depuis les années 60 jusqu’à nos jours.
Elle nous parlera de la difficulté pour une comédienne noire de rentrer dans le paysage audiovisuel français, de la beauté noire, des relations interraciales mais aussi tout simplement du désir de la femme. Tout cela de façon humoristique, pour faire part de sa propre humanité.

On en parle dans la presse:

LE PARISIEN…ce personnage haut en couleur fait passer les messages dans un éclat de rire généralisé. Tout le monde en prend pour son grade, mais c’est drôlement fort. Et fortement drôle.
Marie-Emmanuelle GALFRE Juillet 06

TELERAMA….. Loin de toute démagogie facile ou militantisme agressif, l’humour plein d’humanité de Souria ADELE distille un message de tolérance bien plus efficace que de longs discours.
Michelle BOURCET Août 2006

A NOUS PARIS…. Une interprétation. solaire et généreuse. Avec elle , les dialogues ont la saveur gouleyante d’un vieux rhum ambré. Porté de bout en bout par un sacré punch, son témoignage sonne comme un appel à la mixité, à l’humanité de chacun de nous.
Myriem HAJOUI Sept 06
CITE BLACK… Les propos de Marie-Thérèse sont salvateurs : on rit en étant conscient de la véracité de ce qu’elle avance… Elle nous fait comprendre que le racisme n’est pas toujours là ou on le croit. Souria ADELE n’en finit pas de nous faire du bien au moral.
Hortense NOUVIAN juin 06
LE POINT….. c’est très politiquement incorrect, mais souvent bien vu. Alors quand la générosité de son sourire fait mouche, le public en redemande.
Anne-Sophie JARRIGUE Mai 05

LE MONDE 2 ….et c’est ainsi que durant tout le spectacle, sous le masque d’une mama antillaise à la langue bien pendue et à l’autorité sans faille, Souria ADELE règle ses comptes avec la métropole, ses préjugés, ses injustices. On sent l’exaspération poindre parfois sous le sourire…
Martine VALLO Août 05