« De l'autre côté des lunettes noires et du rictus diabolique de ce métis timide, on découvre un paquet de talent et d'énergie crue ; Marc Thomas est un crooner impressionnant et un saxophoniste de même niveau. ».

 

Voilà en quelques mots ce que dit Nova Magazine de ce formidable « scatteur ». Marc Thomas emboîte le pas à Jean Sablon, Bob Martin, Henri Salvador (et Yves Montand pour une bonne mesure) ». (François Lacharme, éditeur de Jazzman)