MADEMOISELLE K

Mademoiselle K, guitare et bottes à talon biseauté, se croit toujours dans un western. Elle a raison. Les supernavrants se partagent le monde comme à une partie de Yalta : « J’te donne l’hémisphère Nord j’ai froid / Je prends l’hémisphère Sud. » (Aisément) Mademoiselle K ne joue pas au Monopoly, elle chante. C’est mieux. Elle ouvre son album par une chanson « politique » sur un air gamin de ne pas y toucher, comme ...à une partie de marelle dans laquelle on se jette en sifflotant. Elle a toujours sa tête de Pat Benatar. Mais elle se la prend moins. Après son premier album, elle s’est retrouvée strassée, stressée. Son marchand de fruits et légumes l’apostrophait pour la jouer photo-souvenir avec la vedette locale. Elle est devenue parano. Elle s’est recentrée sur l’essentiel, les compos, à se faire seule les questions et les réponses, avec ses jouets. Elle a ressorti sa guitare, son piano, posé des patterns de batterie. Durant un an et demi, elle a écrit, retouché, biffé, réécrit jusqu’à ce que chaque couplet valide l’intention première, phrases en vison doublé. Un an et demi, ce n’est jamais trop long : Mademoiselle K écrit binaire comme il faut pour réinventer le rock à la française. Jusqu’à ses 20 ans, Mademoiselle K, Katerine Gierak à la ville, faisait de la guitare classique. Conservatoire de Boulogne, études de musicologie. La mère, fan d’opéra, rêvait d’être pianiste. Son père, qui jouait de l’accordéon, écoutait Elvis et Aznavour. Fille d’immigrés polonais. Bientôt 30 ans, et elle s’est demandé ce qui tenait le plus au corps, de l’énergie ou des compos. C’était le bon moment pour s’affirmer autant comme songwriter que comme performeuse. Sinon, comment on fera quand il n’y aura plus d’électricité ?

«Mystique, adepte du débit mitraillette, finissant rarement ses phrases, Katerine Gierak alias Mademoiselle K a fait du chemin depuis août 2006, date de la sortie de son premier album.» Rock & Folk

www.mademoisellek.com

Discographie :
2011 : "Jouer dehors" - EMI

1ère partie : Kim Cao quartet


Auteur-compositeur éclectique à fleur de mots et au grain de voix peu commun, Kim navigue fièrement à travers les styles musicaux et les sensibilités. Savant mélange de pop, punk, soul, rock et reggae, sa musique ne se laisse jamais enfermer dans un style et distille des surprises à chaque coin de couplet

www.kimcao.com
2009 : «Plug me in» - Imago records

Erreur dans le chargement de la video, verifier l'URL http://www.youtube.com/watch?v=JBvZRpiYgjw