17 février 1673, en plein épanouissement du règne du Roi Soleil, deux clients d'une auberge de Paris, apprennent avec stupeur, la mort, à 51 ans, du grand Molière. Très vite, au fil de leurs libations discursives nous découvrons que nos deux larrons sont des privilégiés. Ils ont chacun à leur manière, côtoyé et partagé des moments de vie avec le dramaturge.

Tous deux comédiens plus ou moins proches de l'Illustre Théâtre, ils vont nous raconter " leur " Molière, tant à travers des scènes vécues qu'à travers certains extraits des pièces mêmes de l'auteur qu'ils prétendent avoir jouées. Ainsi l'auberge, lieu central de cette " reconstitution ", gérée par une tenancière qui nous réservera bien des surprises, devient le théâtre d'une formidable et truculente évocation du grand homme, offrant aux spectateurs les frémissements chaleureux et foisonnants de l'" Aventure " Molière où de l'enfance à la gloire, de la disgrâce à la postérité s'entrecroisent les forces éternelles de l'Amour, de la Religion, de l'Amitié et même de la Mort.

A travers cette judicieuse et vivante évocation, nous croisons les femmes et hommes célèbres qui jalonnèrent ce formidable destin, et rencontrons ainsi un Molière témoin d'une transformation fondamentale des moeurs et du visage de la France tout en redécouvrant avec un grand bonheur des morceaux choisis de ses célèbres pièces..