En 2010, il entame une nouvelle collaboration avec Stéphane Minana-Ripoll et Christophe Ricard. Ce projet éponyme est le fruit du travail initié par le guitariste Irakli. K Hommage à Tbilissi, la capitale Géorgienne, son premier album est personnel et atemporel, Enraciné dans un jazz coloré par des mélodies traditionnelles géorgiennes et des touches d’électro, laissant la part belle à l’improvisation. Irakli. K compose sur un canevas atypique mais familier.