IGIT ET LA COMMUNAUTE DU PETIT MONDE, c’est une chanson
pas toujours française que les passants attentifs comparent à la Nouvelle
Orléans, à Cuba ou au Paris de Brel.

 

Ce sont les textes à vif d’un chanteur torturé nuancés par l’insouciant Jazz latin de ses musiciens. Bossa, reggae, rock, électro, des styles comme autant de prétextes à une interprétation vivante, ayant trouvée ses racines dans les ruelles de Paris et les couloirs du métro.

LES APATRIDES sont des nomades de la musique. Voguant entre jazz
manouche, rock, funk, reggae ou rythmes africains, l’escale se fait sur l’esquif
de la chanson-rock sans frontières.

 

Fervents disciples de la Mano Negra, le spectacle des Apatrides est une tempête de bonne humeur inondant le public de rires et de joie. L’ambiance survoltée et l’énergie du groupe ne laissent pas indifférent, faisant de chaque date une fête unique à ne pas rater.