Après avoir voyagé à travers différentes musiques, Faby a trouvé sa voix dans le jazz, avec une envie de parler de ces origines antillaises. Elle crée alors le Faby Médina Quartet, un subtil mélange entre jazz, mazurka, biguine bossa nova, et bien d’autres rythmes encore, un beau voyage jazzistique sous les alizés.