Les plates-formes numériques, depuis les sites de pétition jusqu’aux réseaux « mainstream » comme Facebook ou Twitter, se font de plus en plus remarquer au fil des scrutins. Sont-ils simplement mis en lumière par les médias traditionnels ? Ou permettent-ils une réappropriation citoyenne des enjeux politiques ? Candidats politiques, militants, internautes : leurs messages se rencontrent-ils ? Arrivent-ils vraiment à mobiliser autour d'eux ? L'exploitation des bases de données à des fins de « CRM civique » facilite-t-elle le travail des partis ? La politique peut-elle être « marketée » comme n'importe quel produit ? Finalement, quelle campagne les médias sociaux offrent-ils à voir ?