Une mère, l'esprit égaré, est partie à la recherche de son enfant enlevé par des brigands. Pendant qu'elle traverse en barque la Sumida, elle apprend qu'un enfant inconnu a été enterré sur l'autre rive...


La rivière, passage symbolique du visible à l'invisible...


Ce spectacle se veut l'écho, le plus fidèle possible, d'une forme ancienne, très précieuse, de théâtre, accordée à notre sensibilité d'aujourd'hui. Sa présentation sera précédée de Haïkus, courts poèmes traditionnels japonais sur la fuite des saisons.