Régulièrement au top dans les charts japonais, notamment avec « Catia canta Jobim » enregistré à Rio en 2007, la Brésilienne Catia Werneck poursuit avec pugnacité une carrière riche en rencontres au gré de ses tournées, de Sarah Vaughan à George Benson, elle a aussi enregistré avec de fortes personnalités internationales, comme Chico Buarque ou Toure Kunda mais aussi hexagonales comme Eric Truffaz, Wladimir Kosma ou Gilbert Bécaud, fidèlement ancrée dans la tradition Bossa Nova et Jazz, elle explore inlassablement les standards et les thèmes originaux en jouant de sa voix souple et féline