Carmen Souza présentera “Protegid” son nouvel album sorti en Juin 2010.

Carmen Souza est une jeune artiste née au Portugal et ayant grandi au Portugal tout en préservant ses racines cap-verdiennes. L’artiste a envouté l’assistance de rythmes oscillant entre jazz, folk et sons africains, tantôt teintés de rythmes joyeux funana et tantôt de rythmes mélancoliques morna. Une fusion exquise de musique cap-verdienne et d’influences contemporaines.
Drapée dans une chatoyante robe en soie, c’est tout en sensualité que Carmen Souza a accompagné le public dans son univers très jazzy, bercé par une voix chaude et maitrisée à la perfection, parfois rauque et puissante et parfois fluette et susurrée. L’aisance du passage des tessitures aigues à graves était le moins déconcertante. Le public présent a vite integer sa place dans cette ambiance intimiste où Carmen Souza, à portée de main, n’a pas hésité et convié l’assistance à chanter en choeur. Le public n’a d’ailleurs pas été insensible au charme certain de Carmen Souza, dont la présense et la sensualité ont occupé tout l’espace sur scène.
II est surprenant que cette artiste au talent et à la maturité si palpable ne soit pas déjà propulsée au rang des stars de ce monde, à l’image de Cesaria Evora, dont Carmen a fait une reprise jazzy époustouflante de Sodade, encore plus abouti et plus poignante que la version originale. Si vous avez raté ce concert mémorable, rendez-vous sur le site de l’artiste, afin de découvrir son univers musical et d’écouter quelques morceaux choisis.

Carmen Souza est née (1981) à Lisbonne dans une famille chrétienne de Cap-Verdiens. Très jeune, elle a connu la “Sodade” sentiment de manque avec la longue absence de son père à cause de son travail en mer. Elle a grandi dans un environnement mixte du créole, parlé à ses parents à la maison et portugais.

Carmen a commencé à chanter professionnellement à l’âge de 17 ans dans une chorale Gospel lusophones et depuis  elle a participé à plusieurs projets de Funky à la Soul, de Jazz et musique du monde. Ses compositions ont également été incluses dans des albums publiés par les projets où elle a participé.

Carmen a toujours vu la musique comme une mission et a s’estime privilégiée d’avoir la possibilité de s’exprimer à travers elle, travaillent dur chaque jour pour mériter cette chance. Des musiciens comme Luis Morais, Theo Pas’cal, Ella Fitzgerald, Joe Zawinul, Herbie Hancock, Keith Jarret, Diana Krall, etc, ont inspiré son évolution et la recherche d’un style personnel différent.

Theo Pas’cal, son producteur et mentor et l’un des meilleurs joueurs de la basse au Portugal, a été celui qui a découvert son talent. En 2003, avec Théo, Carmen a commencé à travailler dans les compositions incluses dans son premier album “Ess ê nha Cabo Verde“. Carmen a voulu créer un son nouveau et unique dans son dialecte, le créole, qui mélange traditionnel d’Afrique et du Cap-Vert comme Batuke rythmes, Morna, djon Cola et d’autres, avec son jazz / soul influences contemporaines, dans un environnement totalement intime et acoustique Vibe, différent de l’environnement traditionnel de fête des sons du Cap-Vert.

“Ess ênha Cabo Verde“, sorti en 2005, et plus tard en 2006 publié dans une édition spéciale des racines, a reçu d’excellentes critiques de la presse internationale.

Elle a également séduit les foules sur les grandes étapes à Toronto afro Fest-Canada, Jazz Festival Bray – Irlande ou Ulsan World Music Festival en Corée du Sud, entre autres, laissant une trace de performances captivantes partout où elle va.

À la fin de l’année 2007 elle signe un accord de licence avec le label allemand Connecting Cultures / Choice Music pour la distribution mondiale de son nouvel album deuxième Verdade (2008).

Sorti du nouvel album “Protegid” en Juin 2010, elle nous propose ici un travail personnel, profond, unique et universel puisque les musiciens de cet album sont d’origines du Monde ! (Portugal, Cuba, Angola, Brazil, Argentina, Germany, Nigeria, Canada, Palestine, France, UK).

Erreur dans le chargement de la video, verifier l'URL http://www.youtube.com/watch?v=jgAhDy41Vwk&feature=player_embedded