Buridane : A 24 ans, le naturel et la justesse de Buridane ne laissent personne indifférent. Son apparente simplicité cache en réalité un univers complexe et subtil. Elle raconte avec urgence les « pardons fragiles », la « p’tit’ franchise», « la frontière entre l’enfer et le paradis ». Les mots bruts s’expriment avec pudeur pour faire passer ses émotions de son ventre au notre… On est vite touché et séduit par cette voix fragile, sans artifices et ce goût pour l’essentiel. L’écriture rock portée par la guitare électrique, parfois acide, souligne avec profondeur des textes sensibles, tandis que certains titres acoustiques plus lumineux laissent place à un univers plus large. Accompagnée dès ses débuts par le Conservatoire de Lyon, repérée par le Chantier des Francos en 2009 et coup de cœur du festival Paroles et Musiques, Buridane a partagé la scène avec Cali, Magma, Arthur H, la Grande Sophie, Kent, Maxime Le Forestier, Renan Luce … et  de nombreux autres un peu partout en France.

MILKYMEE crée des chansons indie folk douces amères. Son premier opus, sortie en 2006, “Songs for Herr Nicke” (Tsunami Addiction, Licence FAEC au Japon) est salué par la presse indé et la blogosphère. MILKYMEE est toujours sur le départ. Lauréate section musique du programme Cultures France, elle repart pour 4 mois à Kyoto au Japon en résidence à la prestigieuse Villa Kujoyama de janvier à mai 2010. Son second album “To all the ladies in the place, with style and grace” est sorti le 25 janvier 2010 (Tsunami Addiction – distrib. Discograph). Pour ce dernier, la jeune femme a poussé les murs et tout agrandi chez elle pour prendre une ampleur nouvelle. L’écriture s’est étoffée, laissant place à des mélodies splendides et toujours aussi efficaces. Milkymee nous raconte avec force les différents épisodes d’un quotidien bousculé par une sensibilité exacerbée.