Une création collective mise en scène par Thissa d’Avila Bensalah, d’après Anarchie en Bavière de Fassbinder*. (*traduction de Christophe Jouanlanne) © L’Arche Editeur


Six personnages, trois femmes et trois hommes, tous/tes comédiens/nnes engagés politiquement, sont réunis pour élaborer une étape de travail de vingt minutes qu'ils présenteront devant de potentiels directeurs de théâtres et financeurs, autour d'un texte de Fassbinder : Anarchie en Bavière. Pièce de science fiction naïve, Anarchie en Bavière devient prétexte à questionner les notions d’art et d’utopie. Si les comédiens essaient d’adopter un fonctionnement démocratique au sein du groupe, toutes sortes de dysfonctionnements (désaccords politiques, prises de pouvoir, monopoles du savoir) réduisent ces tentatives et entravent la possibilité d'obtenir du texte une interprétation commune. Comment résister à la tentation de reproduire des rapports de domination qu’on combat par ailleurs ?

 

Avec Adélaïde Bon, Adrien Cauchetier, Gilles Geenen, Marion Harlez-Citti, Stanislas Siwiorek, Isabelle Woussen


Assistanat à la mise en scène : Eva Peysson

Dramaturgie : Sarah Cillaire

Musique : Mathieu Boccaren

El Pueblo (Sergio Ortega / Mathieu Boccaren)

Le pôle Sud (Louise Michel / Mathieu Boccaren)

Lumière : Manuel Desfeux

Scénographie : Julia Kravtsova

Assistanat à la scénographie et régie plateau : Benjamin Gatti

Vidéo : Julie Simonney

Collaboration chorégraphique : Anna Rodriguez

Costumes : Maria-Adélia et Alice Duval

Régie lumière : Leslie Sevennier