Discombobulée est un nouvel adjectif, de l’anglais discombobulated qui signifie sens dessus dessous. Dedans, il y a disque, disco, bob, bulle et presque bombe. C’est aussi le nom du premier album d’AVA, réalisé par Frank Williams et Bud (Fantazio, Ghost Dance). Non contente d’être discobombulée, Ava discombobule. Franco-américano-greco-germanique, elle passe sans mal du coq aux armes. Accompagnée de ses savants musiciens, les Hommes de Main (Thierry Lechauve, Kim Giani, Benjamin Bardinet), et de juteux invités surprises, elle vous promet une soirée pas banale. Merci de vous habiller chic.


http://avacarrere.bandcamp.com/

www.myspace.com/avapetitrene