Lors de ses premiers pas dans la musique, Alain Nyamé forge son jeu de basse en écoutant dans un premier temps des bassistes tels Marcus Miller, Alibo Michel, Alhadji Touré puis pus tard Richard Bona. Sa musique est un mélange de rythmes Camerounais, du Burkina Faso et du Congo mêlés d'influences Harmoniques Jazz. Sa rencontre avec le saxophoniste de jazz Pierre Vaina qui fonde le groupe Foofango marquera un tournant décisif dans sa carrière internationale où il enchaînera des tournées régulières en Europe et en Afrique, avant de s’installer en France.